Accès direct au contenu

ENS Cachan

Version anglaise
Recherche avancée
aide Portail documentaire


Accueil > L'École > Histoire

Une brève histoire de l'ENS Cachan

De la création des sections normales à l'ENSET


  • 1891. Ouverture de sections normales, annexées à différentes Grandes Écoles et dont la mission est de former les professeurs de l'enseignement technique.

  • 1912. Décret du 26 octobre donnant naissance à l'École normale de l'enseignement technique. Installation dans les locaux de l'École nationale des Arts et Métiers à Paris.

  • 1925-1936. Création des sections "lettres langues", "dessin industriel" et "dessin et art appliqué".

ENSET (logo)

1932. L'École devient l'École normale supérieure de l'enseignement technique (ENSET).



 

  • 1950. Prolongation des études à trois années, mise en place de stages pratiques et pédagogiques.

 

L'ENSET s'installe à Cachan


  • 1957. Installation sur le campus de Cachan.
Chantier de construction ENS Cachan (archives)            Pose 1e pierre chantier ENS Cachan (archives)

  • 1960. Décret du 21 novembre qui établit que l'ENSET prépare dorénavant les élèves à l'agrégation, la durée des études étant portée à quatre ans. Préparation et création de nouvelles agrégations (secteurs technologiques et tertiaires) et large ouverture vers l'enseignement supérieur.


  • 1962. Décret du 21 novembre qui crée le Centre national d'enseignement technique (CNET) comprenant l'ENSET et deux sections de lycée technique (Maximilien Sorre et Gustave Eiffel).

  • 1970. Début de la création et de développement de laboratoires de recherche dans les secteurs plus particulièrement liés à la technologie (mécanique, génie civil, génie électrique) et élargissement des missions de l'École.

  • 1975-1976. Transfert des sections littéraires (français, histoire et géographie) à l'ENS de Fontenay Saint-Cloud (actuellement ENS Lettres sciences humaines installée à Lyon). Confirmation de la vocation de l'ENSET à former dans les disciplines technologiques, scientifiques et de gestion.

La transformation de l'ENSET en École normale supérieure


ENS Cachan - Bâtiment d'Alembert

1985. L'ENSET devient l'ENS Cachan avec le décret du 24 juillet qui fait des Écoles normales supérieures des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et qui uniformise leurs appellations.

 
 
 
  • 1987. Décret d'août qui redéfinit le statut de l'École et confirme sa vocation à former des enseignants-chercheurs dans les disciplines scientifiques et technologiques.

  • 1988-1994. Naissance de laboratoires liés à l'ensemble des disciplines proposées par l'École (mathématiques, chimie, économie, sciences sociales...).

  • 1992. Arrêté du 3 avril qui habilite les ENS à délivrer sous leur propre label des diplômes d'études approfondies (DEA) et doctorat.

  • 1993. Nouvelle création d'un département de langues étrangères (anglais), destiné à former des linguistes bénéficiant de l'environnement scientifique et technologique de l'École.

  •  Antenne de Bretagne de l'ENS Cachan

    1994. Naissance d'une antenne de l'École sur le site de Ker Lann, près de Rennes.


     


  • 1999. Création de l'École doctorale sciences pratiques (EDSP).

  • 2002. Création de l'Institut fédératif de recherche (IFR) d'Alembert.

  • 2006. Création de l'Institut Farman

  • 2013. Création de l'École normale supérieure de Rennes

  • 2014. Inauguration de l'École normale supérieure de Rennes

  • 2015. Création de l'Université Paris-Saclay dont l'ENS Cachan est membre fondateur.




1912-2012 : 100 ans

Le décret du 26 août 1987


Le décret du 26 août 1987, qui transforme l'ENSET en une École normale supérieure, stipule :

"L'École prépare, par une formation culturelle et scientifique de haut niveau, des élèves se destinant à la recherche scientifique fondamentale ou appliquée, à l'enseignement universitaire et dans les classes préparatoires aux grandes écoles ainsi qu'à l'enseignement secondaire, et, plus généralement, au service des administrations de l'État et des collectivités territoriales, de leurs établissements publics ou des entreprises nationales. Elle exerce ses missions principalement dans les disciplines technologiques, scientifiques et de gestion."