Contact
marie.trape [at] cnrs.fr (Marie Trape)

Les époux face au juge conciliateur: paradoxes & limites de la déformalisation judiciaire des relations familiales

L'Institut des sciences sociales du politique (ISP) accueillera en juin 2018 Barbara Truffin, professeure invitée de l'ENS Paris-Saclay. À cette occasion, cette juriste et anthropologue de l'Université libre de Bruxelles donnera deux conférences à l'ISP.
Bâtiment Laplace, salle de réunion de l'ISP (4e etage)
Ajouter à mon agenda06/21/2018 10:00am 06/21/2018 12:00pm Les époux face au juge conciliateur: paradoxes & limites de la déformalisation judiciaire des relations familiales Bâtiment Laplace, salle de réunion de l'ISP (4e etage) Europe/Paris public

Barbara Truffin interviendra le 21 juin à partir de 10h dans la salle de conférences de l’ISP sur le thème : "Les époux face au juge conciliateur : paradoxes et limites de la déformalisation judiciaire des relations familiales en Belgique".

La communication porte sur les pratiques du droit dans un contexte d’apparente déformalisation judiciaire : celui des audiences de règlement amiable organisées, en Belgique, au sein du Tribunal de la famille par des magistrats professionnels. Basée sur une ethnographie du fonctionnement de ces audiences – dont la création remonte à une loi entrée en vigueur en 2014– la communication revisite un enjeu fondamental de la justice conjugale et familiale moderne à travers l’analyse des accomplissements pratiques qui mènent (ou non) à la production d’un accord en justice entre époux ou parents.

L'analyse empirique du contexte de production des (des)accords en justice permet de comprendre comment, et dans quelles limites, l'égalité entre parents (et entre époux) qui transparaît des évolutions législatives se traduit concrètement dans l’application et l’interprétation quotidienne des règles de droit par de magistrats en principe "désarmés" de tout  pouvoir décisionnel. Ce faisant l’analyse entend resituer par le bas, soit sous l’angle des pratiques, le mouvement de déformalisation d’une partie de la justice familiale belge ainsi que la redistribution entre sphère privée et régulation publique que ce mouvement dessine.

Biographie

Juriste et anthropologue, Barbara Truffin est chargée de cours (professeur) à la Faculté de droit de l’Université libre de Bruxelles depuis 2010, après avoir été aspirante puis chargée de recherche au FNRS, de 2001 à 2009. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences sociales, orientation anthropologie  (Université libre de Bruxelles), d’une maîtrise de droit (Université libre de Bruxelles), d’une maîtrise spéciale en droit international (Université libre de Bruxelles), d’une maîtrise complémentaire en anthropologie (Université libre de Bruxelles), et d’un Master of Arts in Social Sciences (University of Chicago). Elle est rattachée depuis 2006 au Centre d’histoire du droit et d’anthropologie juridique, dont elle a assuré la direction de 2012 à 2014.

Barbara Truffin est également (co)promotrice d’une Action de Recherche Concertée (ARC) dirigée par la Pr Annemie Schaus à la Faculté de droit de l’ULB et consacrée au recours stratégiques aux arènes judiciaires (« Strategic Litigation : using courts to achieve social change ? Fighting Poverty and impunity in legal arenas ») ; elle a été co-promotrice du projet de recherches financé par le service fédéral de la recherche scientifique BELSPO, dirigé par Eva Brems (Ugent) et consacré à la résolution de conflits familiaux dans les familles à composantes migratoires en Belgique.